Accueil

A la croisée de l’histoire sociale et politique de l’Afrique, des études genre et des sciences du sport, je travaille sur l’invention d’une citoyenneté genrée en Afrique de
l’Ouest, en décryptant l’articulation entre pratiques sportives, genre et citoyenneté.

Contact : claire.nicolas@kcl.ac.uk

Finale de la Coupe de l’Office ivoirien du sport scolaire et universitaire, Bouaké, 1981.

Projet en cours : Grâce à un financement du Fond National Suisse de la Recherche Scientifique, je suis maintenant Visiting Research Fellow à King’s College London. Dans ce cadre, je mène une recherche sur les figures d’ambassadeurs informels sportifs ghanéens, jusqu’en avril 2022. En parallèle, je travaille sur un projet de livre issu de ma thèse de doctorat.

Dernier article publié : Claire Nicolas, « Physical Education in the Colonial Gold Coast: From a Civilizing Mission to “Useful Citizens” », Social Sciences, vol. 10, no 2, 2021, p. 1‑17 (Open Access). https://doi.org/10.3390/socsci10020077.

Thèse de doctorat : Sport, citoyenneté et genre en Afrique de l’Ouest : Histoire sociale et politique comparée de la jeunesse au Ghana et en Côte d’Ivoire au XXe siècle. Doctorat en Sciences du sport et en Sciences politiques (spécialisation sociologie politique comparée) soutenu en 2019, dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université de Lausanne et Sciences Po Paris. Ce travail a obtenu deux prix de thèse : celui de la Faculté de sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne et celui de la Société suisse de sciences du sport.