Accueil

A la croisée de l’histoire sociale et politique de l’Afrique, des études genre et des sciences du sport, je travaille sur l’invention d’une modernité citoyenne genrée en Afrique de
l’Ouest, en décryptant l’articulation entre pratiques sportives, genre et citoyenneté.

Contact : claire.nicolas@kcl.ac.uk

Finale de la Coupe de l’Office ivoirien du sport scolaire et universitaire, Bouaké, 1981.

J’ai soutenu ma thèse de doctorat en décembre 2019 : Sport, genre et citoyenneté en Afrique de l’Ouest. Celle-ci a été réalisée en cotutelle entre l’Université de Lausanne et SciencesPo Paris. Ce travail a obtenu le prix de thèse de la Faculté de sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne.

Grâce à un financement du Fond National Suisse de la Recherche Scientifique, je suis maintenant Visiting Research Fellow à King’s College London. Dans ce cadre, je mène une recherche sur les figures d’ambassadeurs informels sportifs ghanéens, jusqu’en avril 2022. En parallèle, je travaille sur un projet de livre issu de ma thèse de doctorat.

Dernier article publié : « Upstanding Youngsters: Ivorian Scouting and the Manufacture of a Subordinate Citizenship (1937–1979) », Frontiers in Sports and Active Living, vol. 2, art. 568013, 2020, p. 1-14 (Open Access). https://doi.org/10.3389/fspor.2020.568013